IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Immobilier : le marché du neuf à Paris

Quel est le visage de l'immobilier neuf dans la capitale en ce début d'année 2017 ? Une étude de l'Adil fait le point.

La note de conjoncture Adil sur le marché du neuf en Île-de-France, réalisée au premier trimestre 2017 par l’Observatoire du logement neuf des Adil d’Île-de-France, permet de se faire une idée très précise du marché du neuf dans la capitale.

Les ventes concentrées sur quelques arrondissements périphériques. Au 31 mars 2017, 371 logements neufs étaient disponibles à Paris. Ce sont dans le 14e, le 15e, le 17e et le 19e arrondissements que se situent près des deux tiers (64%) des ventes parisiennes. Le 17e arrondissement est en tête des ventes avec 18 logements vendus.

© ECLAIR/Adil d'Ile-de-France

Des ventes en légère hausse à Paris… Lors du premier trimestre 2017, on a pu dénombrer 213 ventes de logements neufs. Autrement dit une faible augmentation de seulement +4% par rapport au premier trimestre 2016. Les T1 qui représentent 22% des ventes et les T3 qui constituent 27% des transactions sont les surfaces qui se sont le moins vendues par rapport à 2016. Respectivement -19% et -7% sur un an. « En revanche, précise l’Observatoire du logement neuf des Adil d’Île-de-France, les 2 pièces (+11%) et surtout les 4 et 5 pièces (qui représentent près du quart des ventes parisiennes) augmentent de +82% et +33%. »

… mais des commercialisations en baisse. Au total, « avec 63 lots nouvellement proposés à la vente, les commercialisations chutent de -75% sur un an. Cette baisse touche toutes les typologies, exceptés les 5 pièces dont la part est marginale », souligne l’Observatoire du logement neuf des Adil d’Île-de-France. Résultat ? Le nombre de ventes étant bien plus important que celui des mises en vente, le stock s’amenuise à vue d’oeil, plus précisément de -46% en seulement un an.

Des prix de vente toujours élevés. En moyenne, à la fin du premier trimestre 2017, les acquéreurs devaient débourser 12.275 € par mètre carré s’ils veulent s’offrir un appartement neuf à Paris. « Ce montant tend à se stabiliser (-0,8%) sur un trimestre, mais grimpe de 12,3% sur un an, suite à l’émergence de programmes neufs haut de gamme commercialisés en fin d’année 2016 et toujours actifs », estime l’Observatoire du logement neuf des Adil d’Île-de-France.

© ECLAIR/Adil d'Ile-de-France

Le palmarès des prix. Les arrondissements les plus chers ? Sans surprise, sur la Rive droite, le toujours chic 16e arrondissement où il fallait compter 16.438 € le mètre carré et, sur la Rive gauche, le 5e arrondissement où le mètre carré se négociait à 15.319 €. Seuls les arrondissements du Nord-Est proposaient des appartements sous la barre des 10.000 € le mètre carré : 8.202 €/m² dans le 19e et 9.703 €/m² dans le 18e.

Publié par
© immoneuf.com - 13 juin 2017

A lire également