IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Immobilier neuf : des ventes en hausse de 21% en Ile-de-France

Avec des ventes de logements neufs en hausse de 21% au 1er trimestre 2017, le dynamisme du marché ne faiblit pas en Ile-de-France. Seule ombre au tableau : le stock de logements insuffisant.

Les ventes de logements neufs sont toujours aussi dynamiques en 2017. Selon l’Observatoire du logement neuf des Adil d’Ile-de-France, lors du 1er trimestre, 7.618 transactions ont été enregistrées, soit une hausse de 21% par rapport au 1er trimestre 2016. Tous les départements, à l’exception de l’Essonne, ont bénéficié de cette dynamique. La palme de la hausse la plus forte revenant aux Yvelines avec un bond de 67% des ventes.

Conditions favorables. Le marché du neuf continue de bénéficier d’un environnement particulièrement favorable avec des taux d’intérêt très compétitifs, le renforcement du prêt à taux zéro et le succès du dispositif Pinel destiné à l’investissement locatif.

Hausse des mises en vente. Pour satisfaire cette demande très soutenue depuis 2016, les promoteurs ont commercialisé de nombreuses opérations en 2017. Les mises en vente de programmes ont augmenté de 60% au 1er trimestre 2017 par rapport au 1er trimestre 2016. Le stock de logements disponibles augmente lui aussi dans une moindre mesure (+8%) avec 17.892.

Stock limité. Mais cette offre n’est pas suffisante pour alimenter le marché. Elle ne représente en effet qu’un semestre de ventes. Un volume très insuffisant qui risque de créer à court terme des tensions sur le marché enclenchant une hausse du prix de vente des logements. Une situation pointée du doigt par la fédération des promoteurs immobiliers qui par la voix de sa présidente Alexandra François Cuxac milite notamment pour une simplification des normes et l’instauration d’un nouveau régime fiscal pour éviter la rétention foncière.

Hausse des prix modérée. Pour l’heure, les prix font preuve d’une certaine modération. Les valeurs des logements neufs augmentant entre 1,5 et 3,5% dans les départements de la couronne, soit un prix respectif de 5.100 € le m² pour le Val-de-Marne et 4.269 € pour la Seine-Saint-Denis. Seule exception : la capitale où les prix ont bondi de 12% soit à 12.275 € le m² !

Publié par
© immoneuf.com - 9 juin 2017

A lire également