IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

L'immobilier neuf s'adapte aux seniors

Bien vieillir chez soi. Derrière cette simple phrase se cache l'un des enjeux les plus importants du secteur de la construction. Les logements doivent s'adapter au vieillissement de la population. Appartements évolutifs, quartiers intergénérationnels, résidences seniors high-tech... découvrez les solutions proposées par les promoteurs.

En 2040, un Français sur trois aura plus de 65 ans. Le vieillissement de la population française est un phénomène inéluctable. Conscient de cet enjeu majeur, le secteur de la construction s’y prépare déjà depuis plusieurs années. Notamment en s’associant avec des acteurs spécialisés. « Nous proposons depuis 2008 un référentiel destiné à doter un lieu de vie d’une véritable qualité d’usage durable », indique Guillaume Larrose-Rödel, directeur développement de Vivalib.

Les promoteurs proposent désormais des logements adaptés aux besoins des personnes âgées.

Les logements seniors évoluent avec l'âge

Les promoteurs collaborent également de plus en plus souvent avec des ergothérapeutes. « Notre travail consiste à faire le lien entre les besoins d’un individu et son environnement », explique Laurence Koch, professionnelle dans ce domaine. « Nous analysons avec chaque individu son mode de vie afin de proposer les solutions d’aménagement qui lui conviendront le mieux », ajoute-t-elle. Au final une nouvelle génération de logements à destination des seniors est en train de voir le jour.

Des aménagements étudiés. Le premier objectif pour faire face au vieillissement de la population reste de proposer des logements dans lesquels les individus pourront vieillir sans effort. Pour répondre à ce besoin, les professionnels proposent désormais des logements évolutifs. A l’intérieur, rien n’a été laissé au hasard. « Toute une série d’aménagements ont été étudiés pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées », souligne Guillaume Larrose-Rödel, directeur développement de Vivalib.

Par exemple, dans la salle de bains, vous trouverez une douche sans seuil afin d’en faciliter l’accès. Dans le salon, c’est un indicateur lumineux qui signale la sonnerie du téléphone. Un interrupteur unique permet d’éteindre toutes les lumières de l’appartement en un seul geste. Et les volets sont évidemment motorisés pour éviter un trop grand effort. La nuit un cheminement lumineux permet aux personnes de se déplacer sans risquer de tomber et sans déranger leur conjoint.

Des déplacements simplifiés. De manière générale, les pièces, les portes, les dégagements ont été dimensionnés pour simplifier les déplacements. « La chambre particulièrement spacieuse permet d’accueillir un lit médicalisé en cas de besoin », note Guillaume Larrose-Rödel. Le concept Vivalib va encore plus loin. Si l’état de santé des occupants se dégrade, une option de téléassistance est disponible. Concrètement, il s’agit d’une veille technique et à distance des équipements (détecteur de fumée…) mais également d’un suivi des données médicales des personnes (diabète, tension…).

Les appartements évolutifs permettent aux seniors de mieux vieillir dans leur logement. Par exemple, dans cette chambre un chemin lumineux s'éclaire la nuit pour éviter les chutes.

Des aides pour demain
Vous n’avez pas pu acquérir un appartement modulable ? Pas de panique. Rien ne vous empêche dans quelques années de réaliser des travaux pour adapter votre logement. L’ANAH (l’Agence nationale de l’habitat) propose justement à ceux qui veulent se lancer dans ce type de travaux une aide financière ainsi que de nombreux conseils. Cette aide est destinée aux propriétaires occupants ayant des ressources modestes. Elle comprend un guide d’informations et une subvention dont le montant couvre entre 35 et 50 % des travaux pour un montant maximal de 20.000 € HT.
Pour en savoir plus, consultez le guide Mon chez-moi avance avec moi que vient de publier l’ANAH. Il est disponible en ligne.
Renseignements : www.anah.fr ou 0820 15 15 15.

Les logements et la mixité intergénérationnelle

Avec Cocoon' Ages, le logement intergénérationnel est en marche.

Des services adaptés. Mais la construction durable s’entend au sens large du terme. Il ne s’agit pas simplement de proposer des appartements mieux adaptés pour les seniors. L’environnement du logement est également une autre piste développée par les professionnels de l’immobilier. Si on veut que les seniors conservent le plus longtemps possible leur autonomie, il faut mettre à leur disposition toute une série de services pratiques. Transports facilement accessibles, commerces d’hyper proximité, design urbain étudié dans l’espace public (un banc rehaussé pour faciliter l’assise, un trottoir élargi, une rampe d’accès à la place d’un escalier …). « Il faut favoriser la mixité générationnelle, faciliter les échanges entre les voisins en créant un espace public adapté à toute la population dans son ensemble », insiste Guillaume Larrose-Rödel, directeur développement de Vivalib.

Il faut repenser la ville pour simplifier la vie des seniors.

Des équipements spécifiques. Les pays nordiques plus avancés que la France dans ce domaine appliquent avec succès cette démarche depuis de nombreuses années. Certaines collectivités vont même beaucoup plus loin en investissant dans des équipements supplémentaires. « Plusieurs communes néerlandaises proposent aux personnes âgées un Rollator. Il s’agit d’un déambulateur de plage que l’on pourrait tout à fait trouver sur le littoral hexagonal », assure-t-on chez Denovo, l’agence de design qui a conçu le Rollator.

Des espaces partagés sont un autre levier pour faciliter la vie des seniors. Ces espaces (jardin, potager, terrasse avec barbecue…) représentent une vraie opportunité de développer du lien social. La solidarité intergénérationnelle reste un point clef pour améliorer la vie des seniors en ville. Ces problématiques font désormais partie intégrante de toutes les réflexions autour de l’habitat de demain.

Les résidences seniors s'équipent en nouvelles technologies

Les résidences seniors permettent aux résidents de profiter des équipements les plus modernes.

Impossible de parler de logements pour les seniors sans évoquer les solutions qui leur sont directement destinées. Les maisons de retraite bien sûr. Mais également les résidences avec services et les EHPAD (Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes), deux formes d’habitat assez prisées par les investisseurs. Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur ces institutions, les nouveaux bâtiments qui sortent de terre sont modernes sur toute la ligne. L’architecture et l’aménagement intérieur de ces résidences sont étudiés avec soin. La convivialité, l’accessibilité et la luminosité sont devenus les maîtres mots des promoteurs lorsqu’ils conçoivent ces opérations. Les résidents bénéficient de nombreuses activités : piscine, gym douce, salon de beauté, cuisine bio, jeux, sorties culturelles et sportives… Tout est fait pour stimuler l’ensemble des capacités intellectuelles et physiques des résidents. Mais le futur se dessine également dans ces lieux de vie.

Les nouvelles technologies facilitent le maintien à domicile des seniors.

Les nouvelles technologies y ont désormais souvent leur place. « Le prototype de l’EHPAD du futur a vu le jour à Lille. On y propose notamment un concept de chambres modulaires et personnalisables en fonction des besoins de son occupant. Le secret tient dans des parois coulissantes et du mobilier adaptable », explique-t-on chez Logements-seniors.com Toute une série d’équipements innovants seront également bientôt disponibles : un fauteuil roulant qui se déplace en avançant avec ses pieds, un lavabo qui s’adapte à la hauteur de son utilisateur, une tablette tactile qui relie facilement le patient au personnel. La domotique et les équipements modernes fleurissent déjà depuis quelque temps dans de nombreuses maisons de retraite (lits médicalisés, robinets électriques, écran plat avec vidéo à la demande...).

Mieux, certaines ont même investi dans des robots ! « Des essais de robots sont à l’œuvre depuis 2012 au foyer des Romarins près de Montpellier et à Troyes des robots thérapeutiques tiennent compagnie aux résidents », indique-t-on chez Logements-seniors.com. Les Hubots de la série suédoise Real Humans ne sont plus si loin…

Un service de réservation en ligne pour les résidences seniors
Domitys, leader sur le marché national des résidences services seniors, vient de mettre en place un service innovant. Il est désormais possible de réserver en ligne des courts séjours temporaires dans l'une de ses 48 résidences.
En vous rendant sur le site www.domitys.fr, vous pourrez sélectionner votre résidence, le type du logement (studio ou deux pièces) et les dates. Un formulaire d’identification devra également être rempli. Les disponibilités s’affichent avec le prix par personne et par nombre de nuits. Le paiement s’effectuera par contre directement sur place. La pension complète (petit déjeuner, déjeuner et dîner) est comprise dans la prestation.

Publié par
© immoneuf.com - 8 juin 2016

A lire également