IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Louer un logement meublé

Le statut de loueur en meublé non professionnel (L.M.N.P) permet de réduire ses impôts et de récupérer la TVA pour les logements achetés en résidence avec services. Les formalités sont plus légères et le ticket d'entrée est moins élevé que pour le loueur en meublé professionnel. Ce statut peut en effet s'appliquer si vous achetez un appartement dans une résidence de tourisme ou si vous louez un logement classique meublé.

Vous pouvez choisir de louer en meublé sans pour autant devenir loueur en meublé professionnel. Une solution bien adaptée aux investissements locatifs dans le secteur libre, notamment pour les petites surfaces, louées par exemple à des étudiants.

Le bail de la location meublée (LMNP)

La durée du bail est d'un an minimum, tacitement reconductible. Pour les étudiants, elle peut être de neuf mois. Le propriétaire ne peut donner congé qu'à la fin du contrat de location, sauf pour vendre, reprendre le logement ou pour motif légitime et sérieux. Le loyer est librement négocié.

À noter : le loyer des locations meublées est supérieur à celui des locations vides, puisque le logement est fourni... meublé.

La fiscalité de la location meublée non professionnelle

Vous devez déclarer les revenus tirés de la location meublée dans les bénéfices industriels et commerciaux, les Bic. Si vos recettes ne dépassent pas 32 600 €, vous serez soumis au régime micro-Bic. Vous bénéficierez d'un abattement automatique de 50 % sur vos recettes (si vous touchez 10 000 € de loyers, vous ne serez imposé que sur 5.000 €). Attention : vous ne pouvez pas créer de déficits avec le régime du micro-Bic.

Vous pouvez aussi opter pour le régime du réel simplifié, à condition d'en faire la demande. Il peut s'appliquer si les ressources tirées de la location meublée ne dépassent pas 32 600 € hors taxes par an. Cette solution vous permet de créer des déficits. Et vous pouvez pratiquer des amortissements pour ramener fiscalement les recettes à zéro, ce qui réduit vos impôts.

Publié par J. Laplume
© immoneuf.com - 25 oct. 2011

A lire également