Soignez votre dossier

L'obtention du meilleur taux d'intérêt commence par votre dossier de prêt. Dans le contexte actuel, il est nécessaire de rassurer son banquier et de soigner son profil d'emprunteur si l'on souhaite obtenir les meilleures conditions du moment.

L'apport personnel

Un bon dossier passe par un bel apport personnel. Plus il sera important, moins vous emprunterez et moins le risque potentiel sera important pour la banque. La durée de l'emprunt conditionne également le taux offert. Moins le crédit est long et meilleur est le taux proposé.

Naturellement, l'absence de problème de trésorerie durant les derniers mois et un contrat professionnel à durée indéterminée seront des plus significatifs. Si vous empruntez dans votre banque de dépôts, l'offre sera certainement intéressante. Surtout si vous êtes un ancien client.

Si vous n'avez jamais eu d'accidents de trésorerie importants et si vous possédez un peu d'épargne, votre banque sera bienveillante à votre égard. Commencez donc vos démarches par elle. Si elle souhaite vous conserver comme client, il y a fort à parier qu'elle vous fera une offre intéressante.

Conseil : pour gonfler votre apport, n'hésitez pas à faire appel à la solidarité familiale. N'oubliez pas non plus que certains financements sont constitutifs de l'apport comme le prêt à taux 0 % Plus ou encore le prêt Action logement (ex-1 % logement).

L'analyse du dossier

Pour adapter sa réponse, la banque va analyser votre dossier à partir d'une batterie de paramètres contenus dans un questionnaire. Censés synthétiser votre mode de vie, ils donneront une photographie assez juste de votre foyer en passant au crible quelques aspects de votre vie.

Les paramètres pris en compte dans le calcul du scoring sont le taux d'endettement, le montant des dettes, les revenus du ménage, les incidents de paiement sur votre compte bancaire (agios, découvert bancaire...), un éventuel fichage à la Banque de France, le montant des charges mensuelles, le nombre d'enfants, les allocations et indemnités diverses, le statut (propriétaire ou locataire), les éventuels recours dans le passé à des agences de recouvrement de créances...

L'historique financier du consommateur est détaillé. Sans compter le croisement avec des informations recueillies dans d'autres bases. Chaque établissement de crédits possède un logiciel de notation spécifique. Les courtiers spécialistes utilisent également des outils de scoring. À l'issue, une note est attribuée au dossier dont dépend ensuite le taux proposé. Reste que les principaux critères sont les revenus du ménage et le taux d'endettement.

Conseil : si vous souhaitez acheter dans les prochains mois, gérez au mieux votre compte et soldez si possible les petits crédits que vous pouvez encore posséder.

Publié par -