IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Immobilier : du neuf pour les avantages fiscaux en 2018

Les dispositifs de défiscalisation réservés aux investissements locatifs dans le neuf seront prolongés l'an prochain. La loi Pinel sera modifiée à la marge.

Bonne nouvelle pour les investisseurs dans le neuf : la défiscalisation loi Pinel, qui devait s’arrêter au 31 décembre 2017, est prolongée pour quatre ans. Mais uniquement dans les secteurs dits tendus. Ailleurs, le dispositif est supprimé sauf pour certains programmes et en respectant des conditions très précises. Ces dispositions ont été votées par l’Assemblée en première lecture et par le Sénat. En accord avec le gouvernement, elles seront définitivement adoptées pour le 22 décembre 2017 au plus tard.

Pinel : les dates pour défiscaliser. La fin du Pinel est prévue pour le 31 décembre 2021. Le dispositif est réservé aux secteurs caractérisés par une offre locative inférieure à la demande. Il s’agit de l’Ile-de-France, de la Côte d’Azur, du Genevois Français et des métropoles régionales de plus de 250.000 habitants (zones A bis, A et B1 du dispositif).

Cas particuliers en secteurs détendus. En zone B2 et C (villes de province de moins de 250.000 habitants bénéficiant d’un agrément préfectoral, soit 920 communes), le Pinel est supprimé à compter du 1er janvier 2018. Toutefois, vous pouvez y investir à condition que le permis de construire du programme ait été déposé avant le 31 décembre 2017 et que l’acte définitif de vente soit signé devant notaire pour le 31 décembre 2018 au plus tard.

Jusqu’à 63.000 € de réduction d’impôts. Pour le reste, l’architecture du Pinel reste inchangée. L’avantage fiscal représente toujours 12% du prix du logement si vous louez six ans, 18% si vous louez neuf ans et 21% si vous louez douze ans. La base de calcul ne peut pas dépasser 300.000 €. Au maximum, la réduction peut donc atteindre 36.000 € sur six ans, 54.000 € sur neuf ans ou 63.000 € sur douze ans. L’investissement Pinel est permis pour deux logements par an avec la même base de calcul (un bien à 120.000 € et un à 180.000 € par exemple).

Pinel : les autres conditions. Vous devez respecter des plafonds de loyers et de ressources du locataire. Vous louez vide (régime fiscal des revenus fonciers), pendant six ans minimum, à titre de résidence principale du locataire. Vous pouvez louer à vos ascendants ou à ses descendants et profiter de l’avantage Pinel. Ces locataires familiaux doivent respecter les critères du dispositif (plafonds de ressources) et être impérativement détachés de votre foyer fiscal. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Investissement : le Censi-Bouvard joue les prolongations
L’avantage fiscal Censi-Bouvard, qui devait s’arrêter au 31 décembre 2017, est prolongé d’un an. Il se terminera donc le 31 décembre 2018. Réservé aux investissements en résidences services louées en meublé (sauf les résidences de tourisme), il représente 11% du prix du logement sur neuf ans. Il est calculé sur un montant maximal de 300.000 €.

Publié par
© immoneuf.com - 7 déc. 2017

A lire également