Immobilier neuf : 226 nouveaux logements à Asnières-sur-Seine

Le quartier des Grésillons à Asnières-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine va accueillir un nouveau programme ambitieux comprenant plus de 220 logements répartis sur 6 bâtiments ainsi que 6 locaux d’activité.

Asnières-sur-Seine poursuit son développement. Cette commune des Hauts-de-Seine va voir sortir de terre un nouvel ensemble résidentiel le long de la rue Armand-Numès, dans le quartier des Grésillons. Ce projet coréalisé par Ogic et Hertel comptera 226 logements ainsi que 6 locaux commerciaux situés à chaque pied d’immeuble.

Un quartier porteur. Le secteur des Grésillons est un emplacement stratégique. Situé en limite de la ville de Gennevilliers et du quartier des Bords de Seine, il bénéficiera à terme d’une excellente desserte avec la proximité de 4 stations du Grand Paris Express : Les Grésillons (en interconnexion avec le RER C), Les Agnettes (en interconnexion avec la ligne 13 du métro) et les gares de Bois-Colombes et de Bécon-les-Bruyères (en interconnexion avec le réseau Transilien).

Un projet ambitieux. Cette opération compte au total 6 immeubles dont l’un s’élève sur 18 étages quand les 5 autres n’en comptabilisent que 6. Le bâtiment principal abritera 70 logements dont certains en duplex. Les 5 autres édifices accueilleront au total 156 logements. Les surfaces commerciales varieront entre 84 et 191 m² selon les bâtiments.

Une architecture lumineuse. Le projet a été dessiné par l’Agence 163 Ateliers. L’immeuble principal se distinguera par sa volumétrie mais également par le travail qui sera effectué sur sa façade, avec la végétalisation des balcons ainsi que toute sa conception lumineuse. Les 5 autres bâtiments auront tous des façades avec des revêtements distincts. Dans leur très grande majorité, les logements disposent d’espaces extérieurs (loggias, balcons, terrasses ou jardins).

Un prix accessible. L’ensemble des logements sont disponibles en accession à la propriété. Le programme est éligible à la TVA réduite à 5,5% parce qu’il se trouve dans une zone Anru (Agence nationale de rénovation urbaine). Les ménages ayant les revenus les plus modestes pourront bénéficier de cet avantage. Ainsi, le prix moyen au mètre carré en TVA à 5,5% est de 4.835 € contre 5.500 € avec une TVA à 20%. Les locaux commerciaux partent eux pour un prix moyen de 1.800 € TTC de surface utile.

La livraison devrait débuter à partir du quatrième trimestre 2018.

Publié par -