Neuf : le prix des logements en hausse de 5,7 % en 2022

Les logements neufs ont vu leur prix de vente bondir de 5,7 % en un an dans les villes de plus de 45 000 habitants. Une tendance haussière qui impacte aussi bien l’Ile-de-France que les régions.

Les logements neufs se sont commercialisés 5495 € le m² en novembre 2022 dans 100 villes comptant plus de 45 000 habitants selon le Baromètre du laboratoire de l'immobilier. © Franck Paubel

Les prix des logements neufs sont toujours orientés à la hausse ! La septième édition du Baromètre des prix, publiée par le Laboratoire de l’immobilier, le confirme. Selon ce dernier qui a passé au crible cent villes comptant plus de 45 000 habitants, le prix moyen d’un appartement neuf a atteint 5 495 €/m², stationnement inclus, en novembre 2022 contre 5 195 €/m² l’an dernier. Les prix ont ainsi bondi de 5,7 %. Les raisons de cette inflation ? La pénurie des matériaux et un manque de main-d’œuvre ont entraîné une hausse des prix. Ce phénomène touche d’ailleurs autant l’Ile-de-France que les régions.

Chère capitale. Paris demeure toujours la ville la plus chère de France, les logements neufs se sont commercialisés en moyenne 13 475 €/m², hors stationnement, un prix en hausse de près de 8 %. Les villes de la première couronne parisienne voient, elles aussi, leur prix fortement progresser avec des hausses comprises entre 5,5 et 7,3 %.

Epinay-sur-Seine de plus en plus chère. Si certaines communes des Hauts-de-Seine très prisées ont toujours affiché des prix en forte hausse à l’image de Boulogne-Billancourt ou Levallois-Perret, ce phénomène épargnait jusqu’à présent la Seine-Saint-Denis. C’est désormais révolu ! A Bondy, les programmes de logements neufs ont été mis en vente en moyenne 4 357 €/m², soit une hausse de 6,4 %. Même tendance inflationniste à Epinay-sur-Seine avec un envol des prix de 7,2 % en un an pour s’établir à 4 415 €/m². Considérée par les acquéreurs comme un marché de report, jusque-là préservé de fortes hausses de prix, la Seine-Saint-Denis offre moins de latitude pour trouver son bonheur !

Prix en hausse sur la Côte d’Azur. En région, le prix des logements neufs a augmenté de 5,8 % depuis un an. Ce sont les villes de la Côte d’Azur qui demeurent les plus onéreuses, selon le Laboratoire de l’immobilier. Exemple : Antibes où le neuf se vend 6 978 €/m² (+ 7,4 %). Nice affichant quant à elle des valeurs moins élevées (6 515 €/m²). C’est en revanche à Laval que les prix des logements neufs sont les plus sages (3 426 €/m²). Mais là encore, les acquéreurs sont confrontés à une hausse des prix voisine de 6 % en un an.    

Publié par -