IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Rosny-sous-Bois : des logements à deux pas des gares

Avec pas moins de trois liaisons ferrées, Rosny-sous-Bois disposera d’une offre de transports de qualité avec l’arrivée du Grand Paris Express et de la ligne 11 du métro. Une belle carte à jouer pour cette commune qui aménage ses quartiers avec de nouveaux programmes de logements.

Le RER E, la ligne 11 du métro et la ligne 15 du Grand Paris Express. Rosny-sous-Bois dispose d’une desserte en transports en commun de tout premier plan. Des atouts dont compte bien profiter cette commune de Seine-Saint-Denis pour développer son territoire grâce à ses zones d’aménagement concerté à l’image de la Zac Beauclair. Cette dernière abritera pas moins de 1.300 logements en 2022.

Bien desservi. Ce nouveau quartier rosnéen, au pied de la future ligne 11 du métro, bénéficiera également de la proximité de la gare Rosny-Bois-Perrier qui accueille le RER E et la future ligne 15. Une éco-école comptant 21 classes sortira de terre dans ce quartier. Au-dessus du groupe scolaire seront construits des logements, une conception inédite en Ile-de-France. L’aménagement de la Mare Huguet, un écoquartier, près de la gare de Rosny-sous-Bois, connecté au RER E, entre quant à lui dans la dernière ligne droite. Deux cents à trois cents logements doivent être encore livrés dans cette opération démarrée en 2004 qui devrait en compter un peu moins d’un millier.

Un marché immobilier dynamisé. Le développement de cette offre de transports dynamise le marché immobilier local comme le rappelle Alexandre Cavé, responsable commercial Ile-de-France pour les Nouveaux constructeurs. « Rosny-sous-Bois était quelque peu délaissée. Mais l’arrivée du Grand Paris Express et le prolongement de la ligne 11 du métro désenclaveront les quartiers. D’ici trois ans, la ville sera transformée. » Cette amélioration de la desserte constitue d’ailleurs l’un des critères clés qui a poussé certains Parisiens à acquérir un logement neuf à Rosny. Ces nouveaux Rosnéens pourront ainsi accéder rapidement à la capitale mais aussi aux autres bassins d’emplois de la région parisienne.

Un développement maîtrisé. Si cette offre de transports améliore l’attractivité de son territoire, Rosny-sous-Bois n’entend pas pour autant s’écarter de sa ligne de conduite : maîtriser son développement. « Nous souhaitons conserver un équilibre dans notre ville », rappelle Claude Capillon, le maire de Rosny-sous-Bois qui a succédé à Claude Pernès. « Les Rosnéens doivent pouvoir continuer à habiter dans leur ville. Ils doivent s’y sentir bien. » La ville qui compte 25 % de logements sociaux exige un quota de 20 à 30 % de logements sociaux dans les nouveaux programmes immobiliers. La commune s’est aussi fixé comme objectif d’attirer des entreprises sur son territoire pour que les habitants puissent trouver un emploi à proximité de chez eux.

Des prix attractifs
Les prix des logements neufs sont très attractifs à Rosny-sous-Bois. Les programmes y sont en effet commercialisés en moyenne entre 4 000 et 5 000 €/m². Des valeurs qui se situent à des années-lumière de celles de la capitale – 12 255 €/m² selon l’Adil 75 – et demeurent très compétitives par rapport à celles des résidences de Montreuil – 6.000 € /m² – où l’offre est nettement moins importante. Un argument de taille pour les Parisiens qui représentent 40 % des acquéreurs de logements neufs de la ville.

Publié par
© immoneuf.com - 3 janv. 2019

A lire également