Immobilier : quoi de neuf à Paris ?

Peu de mises en vente, une offre réduite, des ventes qui se redressent et des prix qui atteignent des sommets : à Paris, l’immobilier neuf confirme son caractère exceptionnel.

Rituel. Chaque trimestre, l’enquête Eclair des Agences départementales d’information sur le logement d’Ile-de-France passe au crible les marchés du neuf de la région parisienne. Un document très attendu et surtout très complet, qui fait le point sur les ventes, les mises en vente, l’offre et les prix des nouvelles résidences. Surtout, cette étude est l’une des rares à décortiquer la conjoncture du logement neuf privé à Paris. Des chiffres révélateurs, qui confirment que la capitale reste un marché d’exception au sens premier du terme. Revue de détails chiffrée.

Les ventes. 98 logements neufs ont été réservés au deuxième trimestre 2021 selon l’enquête Eclair, une hausse de 1 % en rythme annuel. La progression du nombre de ventes atteint 31 % pour les studios et 24 % pour les deux pièces. En revanche, les quatre pièces reculent de 16 % sur un an. L’essentiel des réservations a lieu dans le XIIIe arrondissement (48 % des ventes). « Avec plus de 40 transactions enregistrées, le XVIIIe arrondissement se place en deuxième position », note l’étude.

Les mises en vente. 105 logements ont été mis sur le marché au deuxième trimestre 2021. C’est 9 % de plus par rapport à la même période de 2020. Le nombre de studios mis en vente monte de 40 %, celui des quatre pièces de 30 %, les deux pièces augmentant de 28 %. Les mises en vente de trois pièces baissent de 13 %, les cinq pièces reculant de 36 %. L’essentiel des lancements commerciaux se trouve dans les XIIIe et XVIIIe arrondissements, rares secteurs à disposer d’encore un peu de terrain.  

L’offre. Le stock de nouveaux logements progresse de 15 % en un an. Mais attention : elle reste limitée à 631 appartements et une maison. Ce qui est bien peu pour une ville de plus de deux millions d’habitants… De fait, la Ville Lumière paie au prix fort sa très lourde pénurie de terrains, sa complexité technique et administrative, la longueur de montage de ses opérations. Il faut parfois plus de dix ans pour sortir un programme ! Bref, il ne faut pas compter sur un fort rebond de l'offre...

Les prix. Le mètre carré neuf s’établit à 13.126 € à fin juin 2021, une hausse de 1,6 % sur un an. Le XVIIIe reste le plus abordable, à 11.008 € du mètre carré, le seuil des 14.000 € du mètre carré étant franchi dans les XIe, XIVe, XVe, XVIe et XVIIe arrondissements. Un prix justifié par la cherté des terrains et par de nombreuses impositions techniques et administratives. Reste qu’à Paris, le neuf bénéficie de belles prestations, d’une haute qualité technique. Et il n’aura pas besoin d’être rénové avant de longues années !

Où trouver du neuf à Paris ? Entre avant-premières, lancements de programmes, ventes en cours et fin de commercialisations, une quarantaine de résidences neuves est proposée à la vente sur notre site. Une offre à découvrir !

Publié par -