IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Investissement : deux résidences à prix réduit !

Caen et Le Vésinet accueillent deux nouveaux programmes commercialisés en nue-propriété. Reposant sur un montage attractif en termes de patrimoine, de plus-values et de fiscalité, ces investissements immobiliers sont vendus aux deux tiers de leur valeur globale.

Il n’y a pas que le Pinel pour investir dans le neuf ! Certains opérateurs proposent d’autres formules dignes d’intérêt, comme l’usufruit locatif. Comment ça marche ? La propriété est démembrée, avec d’un côté la nue-propriété (droit de détenir le bien sans en avoir la jouissance) et l’autre l’usufruit (droit d’usage, notamment de mettre en location). Sur ce principe, l’investisseur particulier achète le logement pour une partie de sa valeur globale et conserve la nue-propriété. Il cède l’usufruit pour une certaine durée à un bailleur institutionnel, qui loue le bien, l’entretient et perçoit les loyers. Au terme de l’opération, l’investisseur récupère la pleine propriété du logement (refait à neuf par le bailleur) pour y vivre, le louer ou le revendre.

Investir au centre-ville de Caen. Leader sur le marché de l’immobilier résidentiel en nue-propriété, Perl lance la commercialisation de 40 appartements neufs dans le centre-ville historique de Caen (14, photo ci-dessus). L’usufruit des appartements sera acquis pour 15 ans par le plus important bailleur social de la région : Caen La Mer Habitat. La résidence concernée, Le Domaine de Pégase, sera réalisée par Linkcity. Elle proposera ces 40 biens à un prix moyen, hors parking, de 2.394 €/m², soit 60% de la valeur de la pleine propriété. À l’issue des 15 ans, la récupération de la pleine propriété au bénéfice de l’acquéreur s’effectuera automatiquement, sans aucuns frais ni formalités.

Une architecture signée Rudy Ricciotti. C’est le concepteur du MUCEM de Marseille qui signe Le Domaine de Pégase. Cet élégant programme se compose de 5 bâtiments et regroupe au total 181 appartements. Situé en face de l’hippodrome de La Prairie et à 7 minutes du port de plaisance et du château de Caen, il répond à toutes les normes énergétiques en vigueur et profite de très nombreuses commodités du centre-ville, tant en matière de transports, de services que de commerces. Livraison prévisionnelle : 2e trimestre 2020.

Un autre programme au Vésinet. C’est dans cette commune très prisée des Yvelines que Perl propose Villa Cyprès, une résidence qui sera bâtie par Nexity (photo ci-dessus). Signes particuliers : un style élégant imaginé par l’Agence International Architecture, de nombreux appartements traversants, des balcons, des terrasses et des jardins, de belles prestations, une sécurité étudiée, le RER A à cinq minutes à pied et la proximité immédiate des commerces et des services. Sur les 43 appartements, 23 (du studio au quatre pièces) sont proposés en nue-propriété à 5.025 €/m², soit 65% de la valeur globale des biens, sur la base d’un usufruit de seize ans. Infos : www.perl.fr

Investir en usufruit : les avantages
L’investissement en nue-propriété offre aux particuliers en quête de placement patrimonial des solutions intéressantes. Certes, il faut accepter de ne pas avoir la libre disposition du bien durant la période de location au bailleur institutionnel. Il faut aussi avoir les moyens de financer l’opération, sachant que c’est ce même bailleur institutionnel qui va percevoir les loyers pendant une quinzaine d’années.
Prix réduit et gestion tout compris. Pour autant, ce type d’investissement offre quantité d’avantages. L’investisseur particulier ne paie que la valeur de la nue-propriété, soit environ 60% du prix total du logement. Il ne supporte pas le risque locatif : c’est le bailleur institutionnel qui met le logement en location et gère l’opération.
Fiscalité favorable et plus-values. L’investisseur n’est pas imposé sur les loyers, ces derniers étant perçus par ce même bailleur institutionnel. Si l’investissement est financé à crédit et si l’investisseur détient déjà un patrimoine immobilier locatif, les intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus fonciers. La détention de la nue-propriété n’entre pas dans le patrimoine de l’investisseur, le bien n’est donc pas inclus dans la base de calcul de l’ISF et du futur Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Enfin, la plus-value a toutes les chances d’être au rendez-vous au terme de l’opération puisque le logement a été acquis pour environ 60% de sa valeur.

© immoneuf.com - 12 oct. 2017

A lire également