IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

La biodiversité s'invite dans la promotion

Redonner sa place à la nature dans la ville. C'est l'un des objectifs affichés du label BiodiverCity® qui vient d'être décerné par le Conseil International Biodiversité et Immobilier à 24 projets urbains. Les acteurs de la construction ont tous été récompensés pour leur démarche en faveur du végétal, du vivant et de l'humain.

Et si on réinventait la ville en donnant plus de valeur à la relation Homme Nature ? C’est le défi qu’a lancé l’association CIBI (Conseil International Biodiversité & Immobilier) aux acteurs du monde de l’immobilier en créant le label BiodiverCity®.

24 lauréats. Le 12 octobre dernier à l’occasion du BiodiverCity Day, ce n’est pas moins de 24 projets qui ont reçu le précieux sésame. L’ensemble des opérations distinguées promeut à sa manière la biodiversité urbaine à l’échelle de l’îlot bâti mais également à celle du quartier. Bouygues Immobilier, Pitch Promotion, Nexity, Kaufman & Broad ou encore Eiffage Immobilier font partie des lauréats. On trouve des écoquartiers, des immeubles de bureaux et résidentiels et même des commerces.

Néo-C, l’écoquartier végétal. Direction Créteil où Bouygues Immobilier réalise une opération verte d’envergure qui répond parfaitement aux exigences du label BiodiverCity®. Néo-C a été conçue pour garantir le plus grand respect des espèces vivantes. Au programme, on trouvera des parcours ludiques et pédagogiques pour mieux comprendre la nature environnante notamment grâce à la présence d’écriteaux sur les essences d’arbres ou la pose de nichoirs. Les cœurs d’îlot et les halls d’entrée abriteront des espaces de vie. Et les habitants seront accompagnés par des professionnels lors de la conception et de l’entretien de leurs espaces verts.

2,1 hectares fleuris en Suisse. Eikenøtt est un écoquartier situé à Gland en Suisse. Imaginée par le maître d’ouvrage Losinger Marazzi, cette opération possède des prairies fleuries et des plantations indigènes accessibles à tous qui s’étendent sur 5 hectares. Les immeubles sont équipés de toits végétalisés conçus pour retenir l’eau de la pluie. Evidemment l’emploi de pesticides ou d’engrais est interdit pour favoriser la biodiversité. Une animatrice socioculturelle proposera aux habitants des ateliers sur le thème de la nature.

Font-Pré, un quartier exemplaire. A Toulon, l’ancien site de l’hôpital a été reconverti en écoquartier dont la première tranche de logements a été livrée en 2016. L’opération signée Bouygues Immobilier a obtenu 3 étiquettes A sur les quatre axes mis en avant par le label. Une concertation générale sur le mieux vivre a été menée sur cet écoquartier. On y trouve 10.000 m² d’espaces verts, 5.000 m² d’espaces piétonniers, des logements évolutifs c’est-à-dire capables de s’adapter à leurs habitants mais aussi des modes de déplacements alternatifs. Et dans le cadre du label, des actions ont été menées comme la signature d’un partenariat avec la ligue pour la protection des oiseaux (LPO) notamment pour former gestionnaires et habitants autour de la biodiversité. Un parcours nature en faveur des malvoyants et des nichoirs pour récréer l’habitat d’espèces locales participent également à la démarche.  

Publié par
© immoneuf.com - 3 nov. 2017

A lire également