Résidentiel : à Bagneux (92), la terre crue s’invite au cœur de la ville

Les enjeux écologiques actuels, problématique majeure du secteur de la construction, obligent les professionnels à trouver des solutions efficaces — et parfois inattendues — pour réduire l’empreinte carbone de leurs réalisations. Illustration avec ce programme qui place la terre crue au cœur d’un procédé innovant, pour allier performances énergétiques et confort.

Située dans la petite couronne de l’Ile-de-France, à un jet de pierre de la capitale, Bagneux a la particularité d’accueillir sur son territoire une portion de la via Turonensis, l’une des quatre « via » françaises du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Pour autant, la marche n’est pas le seul mode de déplacement proposé par la commune aux Balnéolais : desservie par plusieurs stations de métro et de RER, Bagneux bénéficie également de la présence sur son territoire de nombreuses lignes de bus reliant la commune à Paris et aux territoires limitrophes. L’écoquartier Victor Hugo, nouveau pan de ville de 19 hectares, a également été conçu dans le cadre de l’arrivée des métros 4 et 15 au nord de la ville. C’est ici, rue Romain Rolland, que le Groupe Gambetta réalise les 42 logements de la résidence Terre & Ciel, à 4 min à pied de la future station de métro Lucie-Aubrac qui accueillera dès janvier 2022 la ligne 4, permettant d’atteindre Montparnasse et le cœur de Paris en quelques minutes… en attendant de pouvoir se connecter a la ligne 15 du Grand Paris Express dès 2025.

Face aux enjeux actuels : la terre crue. L'écoquartier Victor Hugo a été récompensé en 2019 et en 2020 pour avoir axé sa philosophie autour du développement durable, des modes de circulations douces, de la mixité sociale et de l’accessibilité aux transports. Il fallait donc que la résidence Terre & Ciel soit en phase avec ces objectifs. Sa particularité réside donc dans l’utilisation, pour sa réalisation, d’un matériau de construction illustrant l’engagement du groupe Gambetta en faveur de l’écoconstruction : la terre crue. Elle cumule en effet les atouts : issue du circuit court, son premier bénéfice est de limiter l’impact du transport des matériaux. Elle est également biosourcée et réutilisable. Enfin, elle présente un intérêt acoustique, mais également thermique, grâce à ses vertus hygrothermiques : en absorbant naturellement l’humidité de l’air, contribue à offrir une meilleure régulation de la chaleur et participe à limiter la formation de condensation. « L’expérience que nous avons de ce matériau différenciant est un réel atout. Avec ce procédé innovant, nous offrons aux habitants des logements performants énergétiquement et avec une réelle qualité de vie », explique-t-on chez Gambetta. Tourné vers l’environnement, ce projet — le premier en France à intégrer la terre crue en remplacement du béton — a été nominé dans la catégorie « Programme Innovant de l’année » aux Trophées Logement et Territoire 2020. À l’image de l’écoquartier, la résidence est certifiée RT 2012 - 10 %.

Des prestations efficaces. Les 42 logements du programme Terre & Ciel offriront des typologies et des surfaces variées allant du studio au 5 pièces, et bénéficieront de prestations soignées : portes palières iso blindées équipées d’une serrure 5 points classement A2P*, menuiseries en bois, double vitrage, volets roulants en aluminium à commande manuelle, revêtement stratifié à lames larges au sol dans les pièces sèches et carrelage en grès cérame dans les pièces humides, faïence murale au droit de la douche et de la baignoire, ou encore meuble vasque surmonté d’un miroir et d’une applique LED dans les salles de bains et les salles d’eau principale… Tous les appartements seront prolongés par un balcon, une terrasse ou un jardin, voire même plusieurs pour certains logements. Des places de parking sont prévues en sous-sol et les parties communes seront sécurisées par digicode et vidéophone. Côté calendrier, le promoteur prévoit un démarrage des travaux au premier trimestre 2022 et une livraison de la résidence en 2024.

Pour quels budgets ? Le prix moyen est de 5 850€/m² TTC. Les tarifs s’échelonnent donc à partir de 238 000 € pour un studio et à partir de 543 000 € pour un appartement familial de 5 pièces. Pour un 2 pièces, comptez un prix à partir de 314 000 €. Pour un trois pièces, il faudra débourser à partir de 373 000 €. Et si c’est un 4 pièces qu’il vous faut, comptez un prix à partir de 429 000 €. Pour plus de renseignements : groupegambetta-programmes.fr 

Publié par -