Résidentiel : un nouvel art de vivre près de Paris

Deux nouvelles résidences viennent d’être lancées à Bagneux (92), tout près de la capitale. Au programme : belles architectures, confort, développement durable, nouveaux modes de vie…

Ca bouge à Bagneux ! Cette commune des Hauts-de-Seine, installée à quelques encâblures du sud de Paris s’offre un nouvel écoquartier baptisé O’Mathurins. Il prend place sur un site anciennement occupé par la Direction générale de l’armement et comptera à terme 2.500 logements, qu’il s’agisse de programmes immobiliers classiques, de résidences pour étudiants ou pour seniors, de bureaux, de services, de commerces… Cette opération d’urbanisme bénéficiera de la prolongation des lignes 4 et 15 du métro du Grand Paris Express d’ici 2025. Elle vise les certifications et labels Eco-Quartiers, WWF One Planet Living, Biodiversity Ready, NH Habitat HQE, Effinergie +, label Energie Plus/Carbone moins.

Poumon vert. La vie quotidienne n’est pas oubliée. Un groupe scolaire d’environ trente classes ainsi qu’un lycée d’enseignement général élisent domicile dans ce nouveau quartier. Accordant une grande place à la nature, O’Mathurins accueille également un parc de deux hectares et demi. Ce véritable poumon vert offre un environnement privilégié aux habitants. Il garantit aussi la continuité avec les parcs et jardins environnants, de manière à préserver la biodiversité en milieu urbain. On remarque également la réalisation de liaisons douces assurant la jonction avec la ville.

Nouveaux programmes. At’Home et Bocage, les deux premières résidences de ce nouveau quartier, viennent d’être mises en vente par BNP Paribas Immobilier Résidentiel. Leurs points communs : la plupart des 323 logements sont traversants et se prolongent par un espace extérieur (balcon, loggia, terrasses). Les derniers étages accueillent des appartements en duplex proposant des vues sur le grand paysage de la vallée de la Bièvre. At’Home est conçu par l’agence d’architecture Naaja et Bocage par MFR Architectes. Prix moyen : 4.970 €/m² en TVA à 5,5 % et 5.650 €/m² en TVA à 20 %.

Agriculture urbaine. Bocage (visuel ci-dessus) intègre 154 logements, dont les derniers étages se développent en gradins. Cette résidence joue la carte de l’agriculture urbaine avec des potagers, une serre au rez-de-chaussée, mais aussi, au dernier étage, une terrasse partagée qui accueille les plantations des résidents. De quoi cultiver la convivialité et le partage. A noter : des logements du rez-de-chaussée sont conçus à la manière de maisons individuelles, avec notamment leur propre entrée, mais aussi, pour certains, de grands pans vitrés faits pour laisser entrer des flots de lumière à l’intérieur.

Nouvelle vie. Surplombant la ville, At’Home (visuel ci-dessous) développe une architecture en cascade assurant à ses 169 logements (du studio au cinq pièces duplex) une belle exposition. La résidence est pourvue d’un dispositif de récupération des eaux de pluie. A partir du trois pièces, les appartements bénéficient pour la plupart d’une double orientation traversante. Enfin, At’Home profite d’une terrasse partagée en étage, ou encore de deux pièces communes en rez-de-chaussée qui pourront être aménagées en salle multi-activité ou en espace de coworking, selon les désirs des résidents. Infos : logement.bnpparibas.fr

-