Sartrouville : une résidence « post crise »

Situé le long de l’avenue de la République, Le Confiden’Ciel propose uniquement des logements connectés et possédant des espaces extérieurs. Ou comment être bien chez soi...

Direction Sartrouville dans les Yvelines. Au 155-157 de l’avenue de la République, dans un quartier pavillonnaire calme et verdoyant, s’élèvera bientôt le programme Confiden’Ciel signé par le groupe Gambetta. Cette résidence, composée de trois bâtiments, propose 48 logements en accession libre allant du T1 au T4. Une opération post crise qui répond aux nouvelles problématiques liées à l'habitat (besoin d'espace et d'un cadre de vie apaisé notamment).

Être dehors. Dans cette nouvelle résidence, tous les logements disposent d’un espace extérieur. Les appartements du rez-de-chaussée se prolongent de jardins privatifs pouvant aller jusqu’à 167 m². Une parcelle de nature qui fait partie des critères les plus recherchés actuellement. L’architecture, imaginée par le cabinet Huysmans & Auffret Architecture, se veut intemporelle. Les toitures s’inspirent du style Mansart des bâtiments voisins avec leurs tuiles plates couleur ardoise. Sur les façades, les briquettes de couleurs beiges cohabitent avec des enduits blancs et tons pierre.

Prestations modernes. Le confort de vie passe désormais par des applications 2.0. Les logements, tous connectés, sont équipés de volets roulants électriques et du pilotage à distance des éclairages et du chauffage (en option). Pendant le confinement, l’espace s’est révélé être le nerf de la guerre. Les résidents bénéficient pour la plupart d’une cave et de places de parking en sous-sol. À l’intérieur, placards aménagés, salles de bains équipées et parquet de chêne dans le salon et les chambres restent incontournables.

Accessibilité. Les futurs habitants pourront profiter de l’ensemble des services de proximité : commerces, restaurants, écoles, équipements culturels (théâtre, cinéma, bibliothèque) et sportifs dont un centre aquatique. La Seine et la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye rapidement accessibles sont des invitations à la promenade.

Combien ça coûte ? À partir de 205 000 € pour les studios, 280 000 € pour les deux pièces, 350 000 € pour les trois pièces, 440 000 € pour les quatre pièces. La date de livraison des premiers appartements est prévue pour le quatrième trimestre 2023. Pour en savoir plus : www.groupegambetta.fr

-