Strasbourg : retour sur une tour « évènement »

Située dans l’écoquartier Danube, à Strasbourg, la tour Elithis promettait une facture d’énergie à 0 € pour la majorité de ses occupants, ainsi qu’un excellent niveau de confort, le tout au sein d’un bâtiment au bilan carbone neutre, et pour un coût de construction sensiblement identique aux standards du marché. Trois ans après son inauguration, le pari est-il gagné ?

Premier impact immédiatement mesurable pour les occupants des 63 logements que compte la tour : une vie quotidienne simplifiée et confortable, grâce à une conception et à des aménagements bien pensés. Quelle que soit leur typologie (du 2 au 4 pièces), les appartements bénéficient d’un apport exceptionnel en lumière naturelle grâce à des baies représentant 27 % de leur surface habitable. Les logements orientés au sud bénéficient quant à eux de baies ouvrantes de 7m50 x 2m50 : un vrai bonus qui transfigure la pièce à vivre et donne aux occupants la sensation de profiter d’un « séjour balcon ». Outre l’agrément d’un point de vue surplombant parfois de très haut le quartier (la tour compte 16 étages), le rayonnement solaire s'invitant par ce biais contribue à réchauffer l’atmosphère : bien isolés, bien éclairés et bien chauffés, les logements affichent une température moyenne confortable de 22,2°C en hiver.

Énergie renouvelable à tous les étages. Si l'invitation des rayons du soleil dans chaque appartement participe à l’alimentation en apport calorique des logements en hiver, il faut y ajouter la production d’énergie grâce à la captation des apports gratuits offerts par la nature : ainsi, les façades de la tour permettent une production annuelle de 82 200 kWhef, grâce à la présence de 405 m² de panneaux photovoltaïques sur supports verriers filtrant l’intensité du soleil ; à cela s'ajoutent 385 m² de panneaux photovoltaïques se fondant dans le vocabulaire graphique des façades. Et la production d’électricité grâce aux apports solaires ne s’arrête pas là, puisque 443 m² de panneaux photovoltaïques posés à plat en toitures produisent également aux alentours de 85 300 kWhef chaque année.

Une tour à énergie positive. Grâce à sa conception bioclimatique, à ses aménagements et à une isolation parfaitement étudiée, le bâtiment produit plus d’énergie qu’il n’en consomme : la tour Elithis Danube permet donc à la majorité de ses habitants de profiter d’un gain de pouvoir d’achat de l’ordre de 1 400 € en moyenne par an, grâce à une facture énergétique avoisinant 0 €. Et pour plus de la moitié d’entre eux, cette dépense se transforme même en recette, puisque certains ménages peuvent percevoir jusqu'à 36 € par an, grâce à la vente de leur surplus d’énergie renouvelable. La diminution de ses émissions de CO², réduites à 3.5 kg de CO² /m².an, (soit une division par 18 par rapport à celles émises dans un logement du parc existant selon l’édition 2018 du rapport Climat, Air et Énergie de l’Ademe), génère de substantielles économies : à titre d'exemple, l’énergie économisée chaque année par la Tour Elithis Danube, en comparaison avec un bâtiment du parc existant, pourrait alimenter les réfrigérateurs de 2 043 ménages durant une année entière !

Un confort pilotable du bout des doigts. Enfin, complément désormais indispensable, la domotique est, sans surprises, au cœur de chaque logement. La présence d’une box permet de piloter, de réguler ou de mesurer à distance tout ce qui concerne le confort et la sécurité du foyer : commande automatique des stores, de l’éclairage, des prises, programmation du chauffage, statut d’occupation du logement, ou encore mesure de la consommation d’eau et d’électricité… Associé au Coach Digital d’Elithis, ce dispositif permet de promouvoir les comportements vertueux de chaque ménage en les accompagnant et en les familiarisant avec les bonnes pratiques, favorisant ainsi une utilisation efficiente de leur logement et de leurs biens d’équipements. Plus d'informations : elithis.fr

Publié par -