IMMONEUF - de Particulier à Particulier
Immobilier neuf,
partout en France

Urbanisme : reconversion ambitieuse en Moselle

Troisième ville de Moselle, Montigny-lès-Metz transforme d’anciennes casernes en nouveaux quartiers qui marient art de vivre et développement durable. Découverte d’une opération d’urbanisme exemplaire.

A Montigny-lès-Metz, dès 2020, un site de 9 hectares fera peau neuve : témoins du passé militaire de la ville, les anciennes casernes du Lizé, situées en plein cœur urbain, vont faire l’objet d’une réhabilitation de grande envergure. Un renouvellement stratégique auquel Eiffage Aménagement va contribuer, aux côtés de CM-CIC Aménagement Foncier et de quatre promoteurs : Demathieu et Bard Immobilier, Eiffage Immobilier, Habiter Promotion et Claude Rizzon. Wilmotte et Associés ainsi que Land’Act prendront en charge la conception urbaine et paysagère.

Un projet immobilier complet. Au cœur de cette reconversion, une volonté : transformer ces espaces – originellement repliés sur eux-mêmes conformément à leur nature militaire – en de nouveaux environnements ouverts. Le but poursuivi : permettre la création d’un lien dynamique et vivant entre les parties haute et basse de la ville, grâce à la création d’un nouveau centre urbain écoresponsable enrichi d’équipements neufs.

Une démarche environnementale. Ce projet visant le label écoquartier, une charte « chantier propre » s’imposera au cours des travaux. Et à terme, les bâtiments collectifs qui sortiront de terre auront la certification NF Habitat HQE. Pour permettre de s’y rencontrer, de s’y détendre ou d’y promener ses enfants, les espaces verts seront au cœur du projet : une large bande paysagère de 1,2 hectare s’articulera autour d’une longère réhabilitée et la plupart des grands arbres s’enracinant sur place seront préservés.

Le vivre ensemble comme point de mire. Pour que la vie s’installe et que le quartier développe des allures de village, ses concepteurs n’ont rien laissé au hasard : les 630 logements qui viendront émailler le quartier Lizé varieront les typologies. L’alternance de collectifs neufs ou réhabilités, de logements intermédiaires, de maisons de ville, ainsi que la présence de terrains à bâtir lutteront contre l’uniformité et permettront d’insuffler une diversité architecturale salutaire. Et pour favoriser la mixité générationnelle, la résidence Cocoon’Ages proposera a des seniors autonomes 80 logements conçus et calibrés pour eux.

Un quartier commerçant. Enfin, pour un fonctionnement optimal au quotidien, le quartier doit pouvoir proposer une vie commerçante riche et variée. Il sera donc doté de 1.600 m² de commerces qui viendront s’établir aussi bien dans les nouveaux bâtiments qu’au sein du patrimoine existant ayant fait l’objet d’une réhabilitation. Piétons et vélos profiteront d’un réseau secondaire qui leur sera entièrement réservé, sécurisant ainsi leurs déplacements et facilitant l’accès aux commerces et aux services du quartier avec des modes de déplacements non polluants. Les travaux devraient durer six ans et suivront un calendrier découpé en 3 phases : 2020-2021, 2022-2023, 2024-2025. A suivre !
Anaïs Renard

© immoneuf.com - 8 juin 2018

A lire également