Construction neuve : un promoteur s’engage pour le bois

Afin de renforcer sa démarche de construction durable, un promoteur vient de signer, aux côtés de 45 autres signataires, le Pacte Bois-Biosourcés. L’objectif de cette démarche : un recours accru aux matières naturelles et renouvelables à faible impact environnemental.

Lors des accords de Paris (2015), la France a annoncé un objectif ambitieux : la neutralité carbone pour 2050. Pour y parvenir, la Stratégie Nationale Bas Carbone a appelé le secteur du Bâtiment à réduire son empreinte carbone de 49 % en 2030 par rapport à 2015. Un dessein ambitieux qui trouve dans le bois un allié de poids. Ce matériau est non seulement renouvelable, mais en plus, il stocke le CO2, le principal gaz à effet de serre. Résultat : la construction d'un immeuble en bois émet jusqu'à 60 % de CO2 en moins par rapport à un chantier tout béton. A condition que ce bois proviennent de forêt gérées durablement, ce qui est garanti par les labels FSC et PEFC.

Amorcer le changement. Pour accélérer les choses, Fibois Ile-de-France, un organisme qui rassemble les professionnels de la filière en région parisienne, a lancé son Pacte Bois-Biosourcés, un document ratifié par de nombreuses organisations professionnelles et notamment par des promoteurs. Par cet accord, les signataires s’engagent d’une part à réaliser en 4 ans entre 10 et 40 % de constructions neuves (ou de réhabilitations) en bois et à agir activement dans le but d’atteindre un objectif de 30 % de bois et de matériaux biosourcés français.

Un promoteur s'engage. « La construction décarbonée est inscrite dans nos gènes, explique François Correia, Directeur Général Adjoint de Care Promotion, qui a signé le Pacte Bois-Biosourcés. Nous réalisions déjà des analyses du cycle de vie sur l’ensemble de notre production, avant même que les études ne deviennent obligatoires, dans le cadre de la Réglementation Environnementale 2020. Ce pacte, avec l’appui des acteurs adhérents de Fibois Ile-de-France, sera d’une aide précieuse pour nous aider à trouver des solutions dans la réalisation de nos projets ».

En Ile de France et dans l’arc Alpin. « Actuellement, environ 10 à 15 % de notre production est construite en bois » précise François Correia. Care Promotion a déjà 4 projets en bois, dont 3 débuterons à la rentrée. À Paris, dans le XVIIIe arrondissement, un ancien immeuble en cours de transformation sera livré à l’automne 2023 avec une surélévation en structure bois pour accueillir une résidence de 47 appartements. À Annemasse, en Haute-Savoie, les travaux sont en cours pour permettre la réalisation d’une résidence en structure bois de 5 niveaux (le premier des Pays de Savoie). 42 logements neufs verront ainsi bientôt le jour.

Chauffage vert. En plus de s’orienter vers des constructions plus légères et moins génératrices d’émissions carbone grâce au recours à des matériaux efficients, ce promoteur se tourne également vers des solutions de chauffage vertueuses : à Saint-Cyr-l’École (78), par exemple, un de ses projets bénéficiera d’un chauffage collectif à l’aide d’une pompe à chaleur doubles usages. Un choix qui permettra à cette future résidence d’atteindre directement le niveau 2025 de la Réglementation Environnementale.

Bonne ambiance. Enfin, Care Promotion déploie depuis janvier 2022 le label Santé+ dans tous ses logements, certifiant ainsi la qualité sanitaire de ses résidences. Et pour accompagner les résidents dans la maîtrise de leurs consommations énergétiques, il a également déployé la solution E-nergy SAVER : « Ce concept propose à nos clients, et ce, dès la phase de commercialisation, de calculer les charges de leur futur logement. Puis dans la phase exploitation, la solution permet de les sensibiliser sur les bons gestes en matière d’économies d’énergie et donc, d’économies carbone » conclut François Correia. Renseignements complémentaires : care-promotion.fr

Publié par -