Investissement Pinel : les nouvelles conditions pour 2021

Les conditions de loyers et de revenus des locataires à respecter pour investir en Pinel cette année sont parus. L’occasion de revenir sur les avantages de ce dispositif de défiscalisation réservé à l'immobilier neuf.

C’est fait : les nouveaux plafonds de loyers et de ressources du locataires nécessaires pour bénéficier de la défiscalisation loi Pinel ont été publiés au Journal officiel des finances publiques (Bofip-impôts) le 8 avril dernier. Ces chiffres sont valables pour les contrats de location signés en 2021. Comme toujours depuis la création du Pinel en 2014, les plafonds de cette année sont très proches de ceux de 2020. Les plafonds de loyers en zone B1 (métropoles régionales dont la population est comprise entre 50.000 et 2025.000 âmes sont désormais fixés à 10,51 €/m² contre 10,44 €/m² l’an dernier.

Chiffres précis. Pour connaître l’intégralité des plafonds de loyers et de ressources du locataire, mais aussi tout savoir sur ce bonus fiscal réservé aux particuliers qui investissent dans le neuf, vous pouvez consulter notre dossier spécial Les conditions pour investir en Pinel.  

Défiscalisation. Ces chiffres 2021 sont très importantes pour les investisseurs qui louent cette année leur logement neuf. S’ils ne respectent pas ces plafonds, le fisc remettra en cause l’avantage fiscal. Or ce dernier représente des sommes conséquentes. Il compte pour 12% du prix du logement pour six ans de location, 18% sur neuf ans ou encore 21% sur douze ans. Calculé dans la limite d’un double plafond (5.500 €/m² sans dépasser 30.000 €), le Pinel rapporte au maximum 63.000 € sur douze ans.

Attractivité. Les conditions du Pinel peuvent paraître contraignantes. Il n’en est rien. Un couple de locataires ne doit pas gagner plus de 57.357 € par an (revenu 2019 pour un bail signé en 2021) en zone A du dispositif. En clair : plus de 80% des ménages français cadre avec cette condition. Calculés pour être inférieurs d’environ 20% aux loyers de marché, les plafonds de loyer permettent d’obtenir un bon rendement tout en sécurisant l’opération (un loyer plus bas limite le risque d’impayés).

Responsabilité. Si l’avantage fiscal est forcément intéressant, il ne doit pas être considéré comme un but en soi, mais comme un bonus, une cerise sur le gâteau. Investir dans le neuf, c’est d’abord acheter de l’immobilier et donc choisir un bon emplacement. Mieux vaut s’assurer de la demande locative, de l’agrément du quartier (desserte, proximité des services, etc.). Autre point à surveiller : le dynamisme du marché immobilier local pour revendre dans de bonnes conditions le moment venu.

Pour aller plus loin. Immoneuf.com consacre plusieurs dossiers au Pinel, dans la rubrique justement nommée Pinel. Des articles à lire pour bien connaître le dispositif et prendre les bonnes décisions !

Publié par -