Logement : les Français veulent du neuf !

La demande de logements neufs augmente et les Français sont prêts à consacrer davantage de moyens à ce type de projet immobilier révèle l'Insee. Reste à savoir si l’offre pourra suivre…

Rituel. Tous les trois mois, l’Insee sonde les promoteurs pour connaître leur opinion sur le marché et plus précisément sur la demande de logements neufs des particuliers. Et la dernière édition de cette étude, parue le 27 avril 2021, apporte une bonne nouvelle. Ce qu’elle révèle : « en avril 2021, l’opinion des promoteurs immobiliers sur la demande de logements neufs s’améliore fortement par rapport à janvier 2021 : le solde correspondant augmente et repasse au-dessus de sa moyenne de longue période. » Bref, malgré les incertitudes actuelles, les Français restent très motivés par l’achat d’un logement neuf.

Ventes. Certains promoteurs confirment la tendance. Chez Icade, les réservations progressent et le taux d’écoulement de ses logements monte à 11 % en mars, un très haut niveau. Et d’ajouter : « le taux de désistement pour cette catégorie d’acquéreurs (les particuliers NDLR) est revenu sur un niveau d’avant crise. » De son côté, Nexity enregistre 3.87 réservations au premier trimestre 2021, en hausse de 7 % en volume par rapport à la même période de l’an dernier, un chiffre qui s’explique notamment par un rebond de 15 % des ventes aux investisseurs particuliers.

Moyens. Autre preuve de la motivation des acquéreurs dans le neuf : ils consacrent davantage de moyens financiers à leur projet. Selon l’enquête de l’Insee, les promoteurs sont bien plus nombreux à observer une hausse de l’apport personnel et des sommes consacrés à l’acquisition. Une tendance qui tient aussi aux exigences strictes des banques. Elles demandent le plus souvent un apport personnel d’au moins 10% du prix du projet, cantonnent la durée à 27 ans maximum tandis que le taux d’effort ne peut pas dépasser 35 % des revenus.

Soutien. L’occasion de rappeler que les logements neufs bénéficient de nombreuses aides. Les primo-accédants sont encouragés par le PTZ, un crédit gratuit de 138.000 € maximum. Autres coups de pouce : les programmes en TVA réduite, les prêts Action logement (40.000 € à 0,50% d’intérêt), les subventions ou les emprunts à taux bonifiés mis en place par certaines collectivités locales. Les investisseurs, eux, peuvent profiter de la loi Pinel, une réduction d’impôts qui s’élève à 12% du prix sur six ans, 18% sur neuf ans ou 21% sur douze ans.

Vertus. Si le neuf est demandé, c’est aussi grâce à ses atouts traditionnels : qualité technique, économies d’énergie, balcons ou terrasses, sécurité, absence de travaux, etc. La hausse des ventes aux investisseurs peut aussi s’expliquer par le fait que les nouveaux logements, qui arborent un A ou un B sur le diagnostic de performance énergétique, ne seront pas concernés par la rénovation obligatoire qui visera les logements anciens classés G, F et E à compter de 2025, comme le veut la loi Climat actuellement en débat au Parlement.

Fans. Des vertus qui séduisent notamment les jeunes. Selon une étude Deloitte Conseil/Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) de fin 2020, 94% des 20/30 ans pensent que l’achat d’un logement est prioritaire. Ils estiment que la propriété est une sécurité, une épargne, un symbole de réussite sociale. 60% de ces aspirants propriétaires se tourneraient de préférence vers le logement neuf, dont ils apprécient l’aspect durable et environnemental (consommations d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre réduites).

Offre. Le problème, c’est l’offre. Certes, le choix est encore large, avec 95.000 maisons et appartements disponibles sur le marché au 31 décembre 2020 (derniers chiffres du ministère de la Transition Ecologique). Mais avec des mises en vente qui chutent de 27% en 2020 et des permis de construire en baisse de 17% sur mars 2020/février 2021 par rapport aux douze mois précédents, cette offre va avoir beaucoup de mal à se reconstituer. D’ailleurs, la Fédération française du bâtiment comme la FPI craignent une pénurie de logements neufs pour les prochaines années.

Publié par -