Logement neuf : une nouvelle aide pour acheter

Bonne nouvelle : Action Logement lance une prime de 10.000 € pour aider les primo-accédants à concrétiser leur projet d’achat dans le neuf. Comment en profiter ?

10.000 € : c’est le montant de la nouvelle aide à l‘accession à la propriété lancée par Action Logement. Opérationnelle dès le 4 octobre 2021, « elle a pour objectif de compléter le financement de la résidence principale des primo-accédants salariés ou pré-retraités » explique cet organisme paritaire qui gère la Participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC). Surtout, ce coup de pouce va aider les particuliers bénéficiaires à constituer leur apport personnel. Un point important à l’heure où les banques, pour accorder un prêt immobilier, demandent un minimum de fonds propres aux emprunteurs.

Conditions. La nouvelle prime sera attribuée sous conditions. « Elle concerne les opérations d’accession à prix maîtrisés notamment en Prêt social location-accession et en Bail réel solidaire » poursuit Action Logement. Le prix du logement devra respecter les plafonds propres à ces dispositifs et les revenus des bénéficiaires ne devront pas dépasser certains plafonds, en l’occurrence ceux de la location-accession. La nouvelle aide pourra être complétée par un PTZ ou par le Prêt Accession Action Logement de 40 000 maximum à 0,5% d’intérêt.

Le budget consacré à cette prime est imité à 200 millions d’€ et 20.000 salariés pourront en bénéficier. Les demandes pourront être effectuées sur le site www.actionlogement.fr avant le 31 décembre 2021.

Soutien. La prime de 10.000 € d’Action Logement donne l’occasion de rappeler que l’achat dans le neuf est encouragé par de nombreux dispositifs. Réservé aux primo-accédants, le PTZ (Prêt à taux 0%) est un crédit gratuit attribué sous conditions de ressources. Il peut atteindre au maximum 138.000 €. La location-accession, le Bail réel solidaire ou encore la TVA à 5,5% dans certains secteurs permettent d’acheter dans d’excellentes conditions financières. Les investisseurs, eux, peuvent profiter de la loi Pinel, de l’usufruit locatif ou du statut LMNP en résidences services.

De nombreuses collectivités locales accordent elles aussi des aides et des subventions aux primo-accédants. Elles sont détaillées sur le site de l’Agence nationale d’information sur le logement www.anil.org

Publié par -